Merci Joomla, Vive le logiciel libre !

Comme je vous l’ai annoncé dans mon dernier article, le portail de mon association, le RIDDAC, (http://www.riddac.org) a reçu la distinction de meilleur site Internet africain 2006 du prix RFI NET Afrique. Si je reviens sur ce sujet, c’est pour remercier spécialement la communauté Joomla (au départ Mambo) – qui développe Joomla (http://www.joomla.org), logiciel libre et gratuit de gestion des contenus avec lequel a été réalisée la version actuelle du site. La présentation (ergonomie) de ce site (appréciée par le jury, et aussi par nos visiteurs de plus en plus nombreux), les fonctionnalités ou outils qu’il propose (bibliothèque, glossaire, messagerie privée, etc.), la facilité d’administration, de publication et de mise à jour des informations, nous devons tout cela, en grande partie, à la Communauté Joomla.

En effet, pour une organisation de petite taille comme la nôtre, disposant de moyens plutôt modestes, il aurait peu évident de réaliser ce portail si la seule option possible était d’acheter un logiciel commercial. De plus, l’accès au code source nous a permis, en le modifiant, d’adapter les nombreux composants et modules Joomla disponibles à nos objectifs.

Alors, merci à la communauté Joomla! Ce sont des personnes qui ont accepté bénévolement, sans aucune contrepartie, de sacrifier leur temps, de mettre leur travail, connaissances et compétences au service des autres, alors qu’ils auraient pu, comme Bill Gates (et d’autres!), devenir millionnaires en commercialisant ces outils. Il faudrait donc leur rendre hommage, et plus généralement aux développeurs de linux et des logiciels libres (que j’ai adoptés depuis deux ans). Et si la percée actuelle du libre était tout simplement une preuve qu’un modèle, pas forcement non commercial ou gratuit, mais en tout cas pas construit autour de la recherche effrénée du profit, pouvait bien structuré les sociétés humaines ?

Dans la même Catégorie

Commentaires

Aucun, Soyez le premier à réagir

Réagir à l'article

Votre commentaire