Une si petite feuille de papier …

Je m’apprêtais à imprimer un mail qu’un ami m’a envoyé lorsque j’ai lu à la fin de son message : “Avant d’imprimer, pensez à l’environnement. Consider the environment before printing this mail.” Du coup j’ai renoncé à l’imprimer ; je me rendais d’ailleurs compte que l’impression de ce mail n’était pas vraiment indispensable.

Je me suis simplement rappeler qu’une petite feuille de papier est une partie, fusse telle infime, d’un arbre abattu quelque part sur planète. S’abstenir de l’utiliser pour une impression qui n’est pas nécessaire est une façon de contribuer à sauver un arbre : cet arbre qui donne de l’oxygène à l’humanité et piège le carbone qui réchauffe la planète.

Un petit geste pour une si petite feuille de papier ? Non. Si chaque habitant de la planète posait ce geste, au bout d’une année cela représenterait des milliards de papiers, des milliers d’arbres, c’est-à-dire des forêts entières conservées. Ne sous-estimons pas ces petits gestes du quotidien pour la planète. Il n’y a pas de petites économies. Comme le dit François d’Assisse, « Pour commencer, nous allons faire les petites choses faciles. Petit à petit, nous nous attaquerons aux grandes. Et, quand les grandes choses seront faites, nous entreprendrons les choses impossibles ».

Plus loin, j’ai consulté ces conseils proposés par Lexmark : évitez d’imprimer les emails et les brouillons ; choisir de préférence des papiers certifiés ; utilisez le mode d’impression en brouillon pour économiser de l’encre et accroître la durée de vie de vos cartouches ; jetez vos papiers et cartouches dans des conteneurs séparés pour faciliter le recyclage…

Dans la même Catégorie

  • Aucun

Commentaires

Aucun, Soyez le premier à réagir

Réagir à l'article

Votre commentaire